pub
La chimie.net est un cours - outil didactique en chimie couvrant les grands thèmes et notions abordés en chimie générale.

Les Aldéhydes et les cétones

I. point commun :

Les aldéhydes et les cétones ont un point commun, et c'est pour cela que nous les étudions en même temps. Leur point commun est que la fonction carbonyle est présente dans les deux composés.

II. formule générale :

formule générale d'un aldéhyde formule générale d'une cétone

Les aldéhydes se placent toujours en fin de chaîne, car l'une des liaisons carbone est occupée par un hydrogène. Le composé représenter avec deux hydrogènes est en fait un composé dont la chaîne carbonée comporte un atome de carbone.

Les fonctions cétones sont placées dans une chaîne carbonée, cette fonction n'occupe donc pas les premières et dernières places dans une chaîne carbonée.

III. Nomenclature : 

Aldéhyde Cétone

1. déterminer la longueur de chaîne : (ici : 4) 1. déterminer la longueur de chaîne (ici :  5)

2. donner le nom de la chaîne carbonée principale (ici : butan )

2. déterminer la position de la fonction cétone, celle-ci devant être la plus petite possible (ici : 2)

3. rajouter le suffixe "al" : (Ici : butanal) 3. donner le nom de la chaîne carbonée principale (ici : pentan)
Il ne faut pas donner la position de la fonction, car celle-ci se place toujours en fin de chaîne 4. rajouter la place de la fonction entre -...-
5. ajouter ensuite le suffixe "one", ce qui donne : pentan-2-one

Pour les composés avec chaîne carbonée principale alcène et ramifiés : exemple :

aldéhyde cétone

2-méthylbut-3-ènal

4-métylpent-1-èn-3-one

(l'accent doit être enlevé)

IV. Propriétés :

a. température d'ébullition :

Les cétones et aldéhydes ont une température d'ébullition plus élevée que les alcanes et les alcènes de même masse molaire, mais moins élevée que les alcools, car même si les molécules contenant les fonctions aldéhydes ou cétones sont polaires, les forces de cohésion entre ces différents composés ne sont pas aussi importantes que celle générées par les ponts hydrogène dans les alcools.

b. Solubilité :

Les aldéhydes et cétones sont solubles dans l'eau pour autant que leur chaîne carbonée ne soit pas trop longue.  Cette solubilité s'explique par le fait que les fonctions aldéhydes et cétones sont polaires, mais si les chaînes carbonées sont trop longues, celles-ci étant non-polaire, elles exercent plus d'influence et rendent alors la solubilité difficile.

V. Usages des aldéhydes et des cétones :

1. Les sucres simples comme le glucose, qui contient une fonction aldéhyde et le fructose (cétone). Ces composés sont des isomères, leur formule générale est C6H12O6

2. Le formol qui est une solution de méthanal (CH2O). Ce produit sous sa forme concentrée permet la conservation de pièces anatomiques, car il conserve certaines protéines, sous sa forme diluée, il sert de désinfectant.

3. Les aldéhydes et cétones peuvent aussi avoir des arômes et parfums, ainsi certains arômes artificiels utilisés en pâtisserie (café, vanille, moka,...), le citral, qui est un composant de l'arôme artificiel du citron, les arômes utilisés pour donner de goût aux margarines ne sont rien d'autre que des aldéhydes et cétones.

 

Copyright (c) 2000 - 2017 |  Miseur Ludovic | www.lessciences.net | tous droits réservés |  remis à jour le : 27/12/2016

Source à renseigner :
MISEUR L., « La Chimie.net », [en ligne] <http://www.lachimie.net>, 2017, visité le ....


Copyright © Miseur Ludovic  2000 - 2017 | www.educations.net | tous droits réservés |  remis à  jour le : 27/12/2016


La reproduction du site, même partielle,
est formellement interdite sans accord écrit préalable de l'auteur.
 plus d'infos : www.assucopie.be



Source à  renseigner :
Miseur L., «La Chimie.net », http://www.lachimie.net, visité le ...